LGV - Demandes de rendez-vous aux élus

Le 02/11/2012, 13 demandes de rendez-vous ont été expédiées aux élus dont le territoire est impacté par la NLMP
10 rendez-vous ont été obtenus

(email de relance le 23/12)
Sébastien Denaja, Député de la 7° circonscription rendez-vous obtenu
Frédéric Roig, Député de la 4° circonscription rendez-vous obtenu
Christian Assaf, Député de la 8° circonscription indisponible mais rendez-vous obtenu avec collaborateur, suivi de réponses écrites
François Commeinhes, Président du Syndicat mixte rendez-vous obtenu
Yves Pietrasanta, Président de la CCNBT rendez-vous obtenu
Pierre Bouldoire, Président de Thau Agglo rendez-vous obtenu
Francis Veaute, Maire de Gigean rendez-vous obtenu
Jacques Adgé, Maire de Poussan rendez-vous obtenu
Max Serre, Maire de Balaruc le Vieux pas de réponse
Jacques Martinet, Maire de Fabrègues rendez-vous obtenu
Eliane Rosay, Maire de Bouzigues pas de réponse
Christian Turrel, Maire de Loupian rendez-vous obtenu
Henri Fricou, Maire de Mèze pas de réponse

Lire la suite...

Manifestation La Peyrade Marseillan

ARRÊTONS CETTE POLLUTION !
Les canaux ne sont pas des égouts…
L'Etang de Thau n'est pas un bassin de décantation !


Plus de 10 000 pénichettes naviguent sur le Canal du Midi, l'Etang de Thau et le Canal du Rhône à Sète chaque année !
Aucun équipement permettant de vidanger les cuves de stockage des déchets (liquides) n'existe sur le parcours!
Les loueurs de péniches sont donc obligés de «court-circuiter» les cuves, obligeant les plaisanciers à évacuer les «eaux grises et noires» directement dans l'eau!
Les pouvoirs publics et en particulier VOIES NAVIGABLES DE FRANCE propriétaires des canaux, ne semblent pas avoir pris conscience de la fragilité de la situation !

Lire la suite...

LGV Ligne Nouvelle Montpellier – Perpignan

L' Association Observatoire du Pays de Thau se positionne

En citoyen du monde, les membres du C.A. de l'OPT prennent en compte l'intérêt de la jonction GV entre Montpellier et Perpignan.
Dans un souci d'intérêt général l'Observatoire du Pays de Thau, souhaite que soit préservé l'équilibre et le patrimoine du Territoire de Thau.

Après avoir rencontré de nombreux élus (liste jointe) l'Observatoire du Pays de Thau fait une lecture critique et objective du projet de construction de la LGV, portion Ligne nouvelle Montpellier – Perpignan.

L'Observatoire du Pays de Thau, se veut également attentif au développement économique et social de ce territoire Il considère que ce projet va défigurer un paysage déjà très dense, fragile de par même ses spécificités, sans la moindre contrepartie au bénéfice du citoyen de Thau. L'exemple en est: l'implantation des gares TGV: actées à Montpellier Odysseum, Béziers Est et Narbonne. Pourquoi le projet gare à Saint Jean de Védas, a-t-il était abandonné ? Sur quels critères 2 gares distantes de 5mn en train ont-elles été validées à l'unanimité du comité de pilotage du 8 Octobre dernier? Le citoyen de Thau a-t-il été suffisamment défendu?
Le coût exorbitant de ce projet en son état actuel, est une mauvaise réponse aux enjeux du développement économique local

A l'heure ou la pensée de nos décideurs se veut à la réduction de la vitesse à 220 km/h, l'Observatoire du Pays de Thau s'interroge sur la modernisation des voies existantes qui pourrait représenter une alternative crédible, peu coûteuse et tout aussi ambitieuse.

Lire la suite...

Dernières news

Conformément aux statuts, le C.A. se réunira au moins un fois par trimestre.
Par ailleurs, les adhérents sont invités à participer à une réunion mensuelle qui se tiendra le 2ème mardi de chaque mois. On y abordera le travail des commissions et un point sera fait sur l'actualité pouvant déboucher sur des démarches spécifiques.

Des commissions ont été mises en place:
Inventaire des thèmes pouvant être abordés (non exhaustif !)
- l'activité économique liée au Bassin de Thau : pêche, conchyliculture,
- les P.P.R.I. (plan de prévention des risques d'inondation) et P.P.R.T. (Plan de Prévention des Risques Technologiques),
- les ordures ménagères (en relation avec le rapport de la chambre régionale des comptes),
- les aires de stationnement des gens du voyage (grand passage),
- l' hinterland de Poussan,
- la plaisance sur le Bassin de Thau : pénichettes (déchets), ports sauvages...
- l'agenda 21,
- le S.C.O.T. (Schéma de Cohérence territoriale) et son "volet maritime",
- les intercommunalités : les incidences de la diversité des structures autour du Bassin de Thau : transport, gestion du bassin de la Vène et Issanka en particulier, quel avenir pour le redécoupage ? quelle redéfinition des compétences avec quels moyens ? quel développement économique ?

Lire la suite...