Un petit gout amer, après nos rencontres avec nos élus….

A propos de la LGV et de la défense du territoire de Thau….
Un petit gout amer, après nos rencontres avec nos élus….

Nous avons relevé un tel nombre d'incohérences dans ce dossier, que nous sommes en droit de nous demander si le territoire de Thau et son citoyen sont réellement défendus et par qui ? Le pouvoir politique nous a paru dilué, dispersé.
Un découpage aberrant en 3 circonscriptions, 2 communautés d'agglomérations, une implication des maires rencontrés certes pour défendre leur commune, mais surtout dans son extension à court ou moyen terme. Quelle vision à long terme ?

Afin de défendre le territoire dans sa globalité, le Pays de Thau mérite mieux : une véritable cohésion des élus.
Que penserons de nous les générations futures qui hériteront d'une nouvelle cicatrice environnementale sur le territoire de Thau, sans la moindre compensation dans leur quotidien.
Ce territoire possède une identité propre et représente une véritable entité, d'où la nécessité d'un découpage plus approprié.

Réunion publique LGV - Cliquez pour agrandir Réunion publique Ligne Grande Vitesse
Balaruc le Vieux - Salle polyvalente
jeudi 25 avril
18 heures
Réunion publique LGV - Cliquez pour agrandir Réunion publique Ligne Grande Vitesse
Poussan - Foyer des campagnes
jeudi 27 juin
18 heures

Dans le dossier LGV, un exemple d'incohérence laissé à votre appréciation :
une gare à Narbonne et une gare à Béziers actées à l'unanimité des élus présents lors d'un comité de pilotage, deux villes si proches, puis rien jusqu'à Odysséum !
Si l'on avait acté à l'ouest une seule de ces 2 gares, et si à l'est la gare était positionnée à
St Jean de Védas et non à Odysséum, non seulement le citoyen de Thau aurait trouvé un avantage à cette LGV, sans créer des contraintes supplémentaires aux montpellérains, mais de plus combien d'économies pourraient être réalisées !
Le minimum que le citoyen de Thau pourrait exiger, serait une juste répartition des gares entre Montpellier et Perpignan (et ce n'est qu'un exemple).
Nous aurions pu détailler …..l'état du fret en France actuellement, la fréquentation de la ligne LGV actuelle….etc

Enfin, ce qui devrait nous rassurer, c'est qu'aux dires de certains élus (en « off »), il apparaitrait que cette ligne n'est pas encore prête à voir le jour, nombre d'études ne sont pas faites et ce projet pourrait être revu pour nous l'espérons une meilleure défense du citoyen de Thau.

Nous prévoyons une réunion publique en avril, afin d'échanger nos informations et de débattre. Venez vous exprimer et nous rencontrer.
Notre association est totalement indépendante, totalement libre car nous ne sollicitons de subvention d'aucune instance.
Nos positions sont étayées par: la concertation, la réflexion, le bon sens et peut-être la clairvoyance…. les subventions ne nous en apporteraient pas plus !

Brigitte Cohen, Présidente de L'OPT