Billet d'humeur

…à l’attention de nos élus et des autres…
Par Brigitte Cohen

Quelques réflexions, suite un débat sur la fusion des agglos, hier soir à Sète (04/11/11) :
Quelle image de notre monde politique local !
Comment peut-on imposer aux citoyens un découpage territorial qui impacterait, entre autres au travers des transports, la qualité de vie de ses habitants et qui ne résulterait que d'un conflit d'égo de nos politiques ?
Ou bien un découpage qui serait imposé par l'état, sans tenir compte de la population intéressée, qui reviendrait à donner un bâton de maréchal à un élu !
Les termes de conflit d'égo, de bâton de maréchal ont été utilisés par nos politiques eux-mêmes, à la tribune ! Nous avons aussi appris les revirements soudains de certains élus…suite à quelle pression ou quelle promesse ?
Et le citoyen dans tout cela ? Lui qui a élu des représentants afin que ceux-ci défendent l'intérêt publique et non un intérêt personnel ou de parti, sans tenir compte des attentes de la population… Nous sommes dans un déni de démocratie.

Messieurs les élus, remettez en question votre manière de faire, respectez vos concitoyens !
Pourquoi dans le cadre d'une véritable démocratie, les citoyens des différentes communes, ne seraient-il pas directement consultés sur leur désir de se rapprocher soit d'Agde, soit de Montpellier, selon l'identité ressentie. Les élus s'appuieraient alors sur la vox populi pour défendre leur position face à l'état.
Mais soyons positif, je sais que bien des élus et de différentes tendances, n'exercent pas leur fonction, avec si peu de considération de leurs concitoyens, sont parfaitement respectables et je pense qu'ils sont majoritaires, alors pour qu'ils méritent pleinement notre estime (…et nos voix), qu'ils dénoncent, qu'ils se révoltent contre cette manière de faire, il en va de l'avenir de notre territoire
… et de l'avenir de la politique.

Article sur la réunion à lire sur Quelle agglo - Lettre de Sète

.